Disney World & Universal Studio

Nous voilà à Titusville. Nous avons choisi cette ville parce nous serons à 45 minutes en voiture d’Orlando, ville mère de Disney World et d’Universal Studios, mais aussi parce qu’il y a une « municipal marina » à des prix défiant toute concurrence (13$ la nuit).

Mike et Suzy, le couple d’américains que nous avions rencontré à Key West et resté en contact avec nous. Ils sont à la recherche active d’un Sweet Pea. Le problème : il n’y en a eu seulement 21 de construits et Dieu seul sait combien sont encore en circulation aujourd’hui. Mais ils ne sont pas du genre à se décourager et ont tout de même fait des recherches. Miracle, ils sont tombés sur une Amphitrite MS 45 à San Diego, qui revenait tout juste de Colombie. Nous les avons donc informé quant aux faiblesses et aux forces du bateau, les points critiques à regarder… Après mure réflexion, ils ont décidé de faire une offre sur le bateau ! Incroyable, nous avons trouvé des jumeaux de bateau.

Là dessus, nous partons en direction d’Orlando pour 2 jours de Disney et une journée chez Universal car la maman de PA nous a fait ce superbe cadeau pour nos fiançailles. Encore merci Sylvie !

Nous avons passé la première journée au Magic Kingdom : bien sympa bien qu’un peu déçus par les attractions. Enfin nous avons tout de même adoré Splash Mountain, un roller coaster qui porte bien son nom et vous trempe de la tête au pied. Nous retrouvons tout le charme désuet du parc, qui nous rappelle des bons souvenirs d’enfance. Une journée bien remplie qui nous a complètement lessivé : entre le bruit, les odeurs, les gens, les queues et les sensations fortes (du Space Mountain surtout) nous sommes vidés.

Nous passerons la deuxième journée dans le parc Epcot Center, le parc futuriste…. construit dans les années 80 mais qui n’a pas tellement évolué. Dommage, parce que du coup, ce n’est plus tellement futuriste ; beaucoup d’attractions sont dépassées. Mais certaines d’entre elles sont encore très impressionnantes, comme Mission to Space. En gros, on se retrouve dans une centrifugeuse qui va jusqu’à nous déformer les traits du visage. Ça donne vraiment l’impression d’un changement de gravité. On ressort flagada.

Et puis on a rencontré Baloo, Tic et Tac et un singe ( ??? on se sait pas qui c’est).

Bref encore une bonne journée.

Puis le troisième jour nous irons à Universal Studios, parc voisin de Disney. Changement d’ambiance : grosses, très grosses montagnes russes à pic, la tête à l’envers, les pieds dans le vide…. et des expériences 4D. 4D ? Hein ? C’est un film en 3D mais…. pendant le film les sièges bougent, on se prend des odeurs, du vent et de la pluie…. ou des crachats selon l’ambiance. Le tout est très bien fait et on à l’impression d’être sur une montagne russe. Vraiment bien.

Mais j’avoue, le top reste quand même les vraies montagnes russes car ici elles sont bien hardcore. On se fait littéralement défoncer. Après seulement une ou deux minute de « ride », on en ressort complètement fracassé. Bon entrainement pour le mal de mer.

 

Au bout de trois jours, nous sommes déjà limite en trop plein d’émotions. Nous avons adoré, eu des sensations fortes et nous avons bien rit mais maintenant il est temps de retourner sur Sweet Pea, pour un rythme plus calme….

This entry was posted in au fil de l'eau, photos, vidéos. Bookmark the permalink.

6 Responses to Disney World & Universal Studio

  1. erik says:

    bonjour ,

    J’ai eu l’adresse de votre site par JULIEN ( coiffeur de son état ) de Lyon. Je me délecte de vos aventures et cela grâce à la formidable et talentueuse prose de mademoiselle sans oublier Monsieur et ses exploits et ses photos et films ( avec une go pro ? si oui laquelle ? svp ) Merci pour ce blog et continuez svp à nous faire rêver !!!! à bientôt peut être sur Lyon ou je serais ravis de vous rencontrer.

    • Clé says:

      Bonjour Erik,
      Merci pour les compliments.
      C’est une Gopro 3 Black edition pour les parties fish eye, sinon c’est un canon compact avec boitier étanche.

      A bientot peut etre,
      PA et Clémence

  2. erik says:

    Merci pour la réponse , mais quel type de Canon ? je vous embête avec la technique mais nous pensons nous aussi nous lancer en cata pour l’année prochaine et je peaufine l’organisation.

    cordialement

  3. Clé says:

    Pas de soucis: Canon PowerShot S100 avec son caisson dédié
    On en est tres contents (bien mieux que les appareils qui vont sous l’eau mais qui ne resistent pas tres longtemps a une utilisation assez intensive).

  4. gérard says:

    bonjour
    je découvre votre blog car je m’intéresse au MS45 depuis 2 ou 3 ans , pas facile à trouver , je suis en contact pour un qui se trouve aux us son nom life is good, cela pourrait être le même que celui qui intéressait vos amis
    savez vous pourquoi ils ont renoncé ?
    j’ai été propriétaire d’un KENDO de CNSO , même type de bateau , quels sont les points faibles du MS45 ?
    merci de votre réponse et bonne nav

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *